L’Imprévu, “un média qui prend du recul”


L’Imprévu est un nouveau venu dans le monde du journalisme web. Un bébé voulu par plusieurs journalistes, anciens collègues chez Owni et qui voulaient créér leur média. Un média qui propose des enquêtes de long-court, pour sortir du modèle ultra-rapide que propose le webjournalisme et le journalisme dans son ensemble.

L’Imprévu a quelques mois. Sorti à l’été 2015, c’est pourtant un projet réfléchi par ses fondateurs depuis plus d’un an. A l’origine, ils sont quatre, tous jeunes, tous ayant la niaque de crééer leur place dans le milieu : Claire Berthelemy, Marie Coussin, Pierre Leibovici et Thomas Deszpot. Tous ont moins de 30 ans, tous ont déjà de l’expérience dans plusieurs rédactions avant de se lancer. L’Imprévu, c’est ça : un média de son temps, que nous expliquent justement Thomas Deszpot, rédacteur en chef et ancien étudiant de l’ex-licence pro journalisme et médias numériques de Metz et Pierre Leibovici, président.

Les deux sont venus parler de leur expérience dans les médias, mais surtout de leur expérience de fondateur. Le parcours de Thomas, Pierre, et les autres étonne et suscite beaucoup de questions auprès des étudiants : comment est-ce qu’on créé un média, pourquoi choisir ce type de format dans un monde où l’information va de plus en plus vite et surtout où trouve t-on le courage de se lancer ? Sur ces points, le discours des jeunes journalistes est sans appel : il faut du temps pour se décider, mais il ne faut pas hésiter à s’emparer du web pour soi et de proposer un média qui se correspond. Thomas Deszpot et Pierre Leibovici parlent de leur vécu avec humour mais surtout une grande lucidité : se lancer dans la création implique d’abandonner beaucoup de choses et faire énormément de concessions. Qu’on se le dise, il faut être prêt à laisser de côté sa casquette de journalistes pour prendre celle de comptable, devoir se plonger dans la paperasse, demander les subventions qu’il faut, être suspendu au téléphone ou chercher des pigistes. Mais l’un comme l’autre semble fier, de sa ténacité et de ceux que certains peuvent qualifier de “coup de folie”.

L’Imprévu, kesako ?

L’Imprévu propose trois rubriques : “Affaire à suivre”, “Droit de suite” et “Fil rouge”. La première rassemble les enquêtes réalisées par la rédaction. La deuxième revient sur ces affaires, celles qui faisaient l’actualité mais délaissées parce que remplacées par d’autres affaires. Enfin la dernière rassemblent les questions, celles qui décomposent un sujet, qui s’enrichissent au fil du temps, qui permettent de réfléchir dans son ensemble sur un sujet.

Originalité : il est possible de choisir le temps que l’on a à accorder à la lecture d’une info. Comme ça pas de mauvaise surprise : vous n’avez que 10 minutes à consacrer à la lecture d’un article, on vous propose ceux que vous aurez le temps de lire jusqu’au bout.

Bonus : le message aux étudiants du Master et à tous les futurs journalistes

Thomas Deszpot et Pierre Leibovici adressent leur message aux étudiants du Master Journalisme et Médias Numériques, à leurs successeurs et à ceux qui vont bientôt sauter à pieds joints dans l’aventure du journalisme.