Soutenances des projets des M2JMN


Mercredi dernier, les étudiants de deuxième année du Master présentaient leurs projets de fin d’étude : webdocs, newsgame, reportages à scroller, sites, etc. Ce projet, mené individuellement ou en binôme, doit devenir pour eux une carte de visite, une réalisation témoignant des compétences et connaissances acquises tout au long du master.

Le jury, composé de membres de l’équipe pédagogique, mais également de personnalités extérieurs à la formation, a été impressionné par la qualité des productions présentées. Retour sur cette journée intense en tweets et en photos…

Merci à @Arnaud Mercier (fondateur du master et qui a rejoint Paris en septembre) et à @DavidHourt (ancien étudiant de la formation, du temps de la licence professionnelle) d’avoir assuré le live-tweet de cette journée !

Marion Mellinger et Aurélien Glabas ont ouvert le bal avec la présentation de leur webdoc consacré aux reconstitueurs historiques “Aux Armes Citoyens”, à suivre sur Twitter @AuxArmes_Webdoc.

Omar Belkaab présente ensuite Banzai, un long format revenant sur le succès du manga en France. Un projet pour lequel il a mené avec succès une campagne de crowdfunding.

Clémence Simon et Victor Schmitt ont réalisé une enquête en long format sur le phénomène du survivalisme, encore peu connu. Un projet lui aussi financé en crowdfunding via Ulule.

Troisième projet présenté par Nadège El Ghomari sur l’Islam, pour dépasser préjugés et amalgames.

Marie Lorentz nous plonge ensuite dans les souvenirs des mineurs lorrains avec son webdoc “Gueules Noires”.

Benjamin Benoît propose lui un site et un podcast consacré aux concours d’écoles de journalisme. Encore un projet qui a rencontré du succès sur Ulule, en financement participatif.

Thomas Toussaint clôt la matinée en nous mettant en appétit avec un site et un webdoc consacré à l’alimentation et aux Végans.

Benjamin Pontis ouvre l’après-midi avec un long portrait multimédia consacré à René Taesch.

Marie-Lorraine Atamaniuk présente ensuite son long format consacré au… poil !

Camila Camuzzo et Ana Galán Campanario ont consacré leur projet au parcours et témoignage des transgenres.

Laurence Morandini et Imane Moustakir ont retracé dans “Déracinés” le parcours d’une famille de réfugiés syriens et présenté leur projet sous le regard de Khaled, l’un des protagonistes de leur récit.

Nolwenn Mousset et Kevin Sacciani se sont penchés dans leur webdoc sur les raisons de la désaffection des syndicats en France.

Emeline Gaube s’est attaquée au genre du newgame avec Croqueurs, qui met en scène la relation complexe du loup et de l’homme.

Camille Malnory conclut cette journée avec un long format sur les Mosellans déplacés en France de l’intérieur pendant la 2de guerre mondiale.

Le jury peut maintenant délibérer. Il était composé de Jean-Marc Manach (journaliste indépendant, parrain de la promotion des M2), Guillaume Arlen (chef d’édition à Arte Creative), Loïc Ballarini (responsable de la licence professionnelle Journalisme et médias locaux à Nancy), Jean-François Diana (enseignant au sein du master), Stéphane Masson (journaliste TV à 7minutes.tv), Arnaud Mercier (professeur à Paris 2 et fondateur du master), Nathalie Pignard-Cheynel (directrice du master Journalisme et médias numériques).

Un merci tout particulier à David Hourt, ancien étudiant de la licence professionnelle JMN, qui a immortalisé cette journée avec de magnifiques photos qu’il nous autorise à reproduire ici.